Baignoire Vieques conçue par Patricia Urquiola pour Agape

Peut-on tomber amoureux d’une baignoire ? Depuis que j’ai dĂ©couvert Vieques, le projet de l’architecte et designer espagnole Patricia Urquiola, je sais que c’est possible. La baignoire, du design contemporain, bien qu’inspirĂ© de formes traditionnelles, semble me hanter ; rĂ©cemment, je l’ai rencontrĂ© dans de nombreux Ă©ditoriaux.

Conçu par Urquiola pour la société italienne de salles de bains Agape, Vieques est désormais une gamme qui comprend également un lavabo sur pied et un lavabo à poser. La collection en acier donne à la salle de bains une touche indéniablement rétro mais sophistiquée.

La gamme de produits Vieques, conçue par Patricia Urquiola pour Agape, a dĂ©butĂ© en 2008 avec le lancement de la baignoire. Une baignoire inspirĂ©e des modèles rĂ©tro, avec une un design moderne et contemporain en acier, ce qui, comme vous pouvez l’imaginer, n’est pas Ă  la portĂ©e de toutes les bourses.

Baignoire de Vieques

La baignoire de Vieques est disponible en deux finitions, comme vous pouvez le voir sur la photographie situĂ©e juste au-dessus de ce paragraphe. L’un d’eux, complètement blanc ; le second avec une finition gris foncĂ© Ă  l’extĂ©rieur et blanc Ă  l’intĂ©rieur. Les deux, avec des robinets blancs et des accessoires pratiques en bois : une Ă©tagère pour poser les savons et un dossier.

Baignoire de Vieques


En plus de la finition, vous pouvez choisir la taille. Vieques, l’original lancĂ© en 2008, a une capacitĂ© de 370 litres, mesure 63,5 cm. (H) x 171 (L) x 72,6 (P) et pèse 85 kilos. La version plus petite, la baignoire Vieques XS, a une capacitĂ© de 320 litres, mesure 67,5x150x72,6cm et pèse 65 kilos.

Comme vous pouvez le voir dans notre sĂ©lection d’images, Vieques est Ă  sa place. des espaces de diffĂ©rents styles. Nous l’avons trouvĂ© dans des salles de bains en bĂ©ton de style industriel, dans des espaces modernes pleins de couleurs et dans des environnements de style vintage, entre autres.

La baignoire de Vieques vous plaĂ®t-elle autant qu’Ă  moi ? Connaissez-vous le travail de l’espagnole Patricia Urquiola ?